Navigation

18.07.2018

Projet de recherche terminé : Efficacité énergétique au sein des ménages

L’image montre un compteur d’électricité.

Le projet de recherche terminé PNR 71 visait à déterminer si des tarifs d’incitation peuvent contribuer à réduire de manière significative la consommation d’énergie dans les ménages.

Les chercheurs de l’équipe du prof. Martin K. Patel de l’Institut des Sciences de l’Environnement de l’Université de Genève ont étudié deux types de tarifs à incitation, par exemple des tarifs progressifs (TP) qui pénalisent la consommation élevée et des tarifs de rachat qui offrent des incitations aux économies d’électricité (TREE). L’équipe de projet a également analysé quelles mesures techniques concrètes pourraient être mises en place dans les ménages et estimé les économies d’énergie et de coûts qui en découleraient.

Ces travaux ont révélé qu’un quart à un tiers des ménages ont indiqué qu’ils étaient tout à fait disposés à accepter un tarif combinant une incitation à arriver à faire des économies d’énergie (bonus) et une sanction pour la non-réalisation de cet objectif (malus). Toutefois, une limitation importante réside dans le niveau de représentativité et la capacité d’application des résultats à l’ensemble de la population suisse. Par ailleurs, la mise en place de tels tarifs en Europe représente un vrai défi en raison de la libéralisation des marchés de l’énergie. Ils nécessitent une mise en place à grande échelle de compteurs intelligents et peuvent avoir des effets distributifs indésirables.

Plus d’informations sur ce contenu