Navigation

16.09.2019

Rien n’avance tout seul – Synthèse thématique consacrée au "Comportement de mobilité"

Cette image montre un homme en train de réserver une voiture en autopartage via sa tablette.

L’axe thématique du "Comportement de mobilité" met en évidence des solutions pour plus d’efficacité en matière de mobilité. La synthèse sera disponible sur www.pnr-energie.ch.

En Suisse, la mobilité se caractérise notamment par un degré élevé de motorisation et une forte multimodalité. Des ruptures technologiques fondamentales auraient le potentiel de réduire la forte consommation d’énergie liée aux transports. Elles doivent toutefois s’accompagner de mesures visant à rendre notre comportement en matière de mobilité plus économe en énergie. C’est pourquoi, plusieurs projets du PNR "Énergie" ont étudié les moyens d’y parvenir. Les principales conclusions sont rassemblées dans la synthèse "Comportement de mobilité" :

  • Le volontariat seul ne suffit pas
    Les résultats du PNR "Énergie" montrent que le volontariat n’a qu’une efficacité limitée pour parvenir à des comportements efficaces sur le plan énergétique. Pour que les nouveaux produits et solutions conduisent à de réelles économies d’énergie, une réglementation idoine est indispensable.
  • Les nouvelles technologies sont insuffisamment mises au service des économies d’énergie
    Pour l’instant, les économies d’énergie occupent rarement une place centrale lors de la conception et de l’utilisation des outils numériques. Le même constat s’applique aux technologies numériques d’automatisation dans le domaine de la logistique.
  • L’efficacité des nouvelles offres est limitée par les effets de rebond
    En raison des nombreux déplacements de loisirs notamment, le secteur des transports est particulièrement sujet aux effets de rebond.

Eu égard aux bouleversements technologiques, les opportunités de réduire néanmoins la consommation d’énergie liée à la mobilité résident avant tout dans les mesures suivantes :

  • Mettre en œuvre des mesures tant incitatives que dissuasives
    Il faut d’une part des offres attractives encourageant à changer de comportement et faisant l’objet d’une communication adaptée aux groupes cibles. D’autre part, les mesures doivent être encadrées par une réglementation intelligente, basée sur des incitations et des sanctions,
  • Exploiter le potentiel du numérique à tous les niveaux
    Que ce soit dans la mobilité quotidienne ou dans la logistique urbaine, le potentiel d’économie d’énergie des technologies numériques n’est encore guère exploité. Les conditions d’éligibilité aux aides et la réglementation doivent orienter le développement des offres numériques dans la direction souhaitée.
  • Éviter les effets de rebond grâce à des mesures judicieuses
    Grâce à leur capacité à susciter l’ambition personnelle de réaliser des économies, les systèmes numériques de feed-back peuvent contribuer à se rapprocher de cet objectif sur la base du volontariat. Les effets de rebond doivent faire l’objet d’analyses approfondies afin d’être contrés au moyen de plans de promotion ciblés.

La synthèse thématique "Comportement de mobilité" sera disponible dans son intégralité sur le portail web www.pnr-energie.ch à partir du 18 septembre 2019.

C'est également à cette date que le Prof. Dr. Andreas Balthasar, président du comité de direction du PNR « Gérer la consommation d'énergie » (PNR 71), et Dr. Roman Rudel, responsable du projet «Compétition virtuelle pour une mobilité individuelle durable  » du PNR 71, présenteront la synthèse dans le cadre de l'« Arène suisse de la mobilité ».

Plus d’informations sur ce contenu

 Contact

Dr. Konrad Götz Mobilität und Urbane Räume
ISOE – Institut für sozial-ökologische Forschung
Hamburger Allee 45 DE-60486 Frankfurt am Main +49 69 707 6919-21 goetz@isoe.de

Prof. Dr. Ueli Haefeli Interface Politikstudien Forschung Beratung Seidenhofstrasse 12 6003 Luzern +41 41 226 04 16 haefeli@interface-pol.ch