Navigation

Vers un consensus sociétal

 

La reconnaissance et la prise en compte du point de vue spécifique des individus, dans leur double rôle de consommateur et de citoyen, pourraient permettre d’élaborer une politique énergétique plus inclusive, plus consensuelle et plus efficace.

 News

 

 

"Futures Wheel" – Visualisation des conséquences de mesures de politique énergétique dans un test pratique"Futures Wheel" – Visualisation des conséquences de mesures de politique énergétique dans un test pratiquehttp://www.nfp71.ch/fr/News/Pages/161220_news_nfp71_future_wheels.aspx19.12.2016 23:00:00

Description du projet (projet de recherche terminé)

Les mesures de politique énergétique visant à modifier les habitudes de consommation doivent relever un défi particulier en matière d’acceptation par la société : en tant que citoyens, les individus doivent accepter ces mesures et soutenir leur mise en œuvre et, en tant que consommateurs, ils doivent les adopter et les appliquer.

Objectif

Le projet de recherche a examiné les points suivants :

  1. Étudier comment les individus appréhendent les mesures de politique énergétique à la fois comme consommateurs et comme citoyens.
  2. Analyser si la méthode "Futures Wheel" pourrait être adaptée pour étudier les effets et l’évaluation des options de politique énergétique et anticiper ainsi leur acceptabilité.
  3. Examiner le potentiel des activités éducatives pour promouvoir le débat sociétal autour des options de politique énergétique.

Résultats

Les individus perçoivent et jugent les mesures de politique énergétique différemment en tant que consommateur qu’en tant que citoyen. Ils sont à même de fournir des informations nuancées sur leurs sentiments et leurs préoccupations dans la perspective de ces mesures. En réfléchissant aux mesures de politique énergétique du point de vue d’un consommateur, les individus envisagent différents aspects de leur vie, de leur qualité de vie, des ressources à leur disposition et de leurs émotions. Lorsqu’ils évaluent les futures mesures de politique énergétique en tant que citoyen, les individus se préoccupent avant tout de leur incidence sur le bien-être d’autrui, de leur équité, de leur efficacité en termes de protection de l’environnement et de leur aptitude à faire changer les comportements humains. Dans leur rôle de citoyen, les individus sont en mesure de prendre part à des débats sur la future politique énergétique parce qu’ils ne réfléchissent pas prioritairement en termes d’intérêt personnel. Aussi bien comme consommateurs que comme citoyens, les individus sont ainsi des parties prenantes dotées d’une perspective spécifique, complémentaire de celles des milieux politiques, des experts ou des organes gouvernementaux.

La méthode "Futures Wheel" (mgu.unibas.ch/de/futureswheel) est un outil accessible et performant pour révéler la perception et les préoccupations des individus en tant que consommateurs.

Les personnes vivant en Suisse ne se sentent pas nécessairement impliquées dans la prise de décision sociétale et invitées à contribuer à la politique énergétique en tant que citoyens. L’aptitude des individus à participer aux débats sur la future politique énergétique doit être consolidée en développant chez les adultes la connaissance de leur rôle de citoyen. Il est possible de concevoir des activités éducatives, brèves mais efficaces, visant à promouvoir les compétences citoyennes des adultes. Pour être bien perçues et attrayantes, ces activités doivent être axées sur l’apprentissage individuel et mutuel, sur l’échange et sur le débat.

Les questions relatives à la qualité de vie et à la justice sont importantes, tant du point de vue des consommateurs que du point de vue des citoyens. La qualité de vie doit par conséquent être prise en compte dans la conception des politiques environnementales ainsi que dans la recherche d’appui et d’acceptation de ces mesures.

Importance

Implications pour la recherche

Ce projet est riche en enseignements sur les différences de perspective des consommateurs et des citoyens. Il souligne l’importance de la notion de qualité de vie dans l’élaboration des politiques énergétiques et montre que l’idée (souvent préconisée) de stimuler la conscience environnementale (ou la conscience énergétique) n’est pas forcément en phase avec les préoccupations et les valeurs des citoyens et des consommateurs. Le projet renseigne sur la formation des adultes en matière de consommation durable en mettant l’accent sur leurs compétences de citoyens.

Implications pour la pratique

  • L’élaboration de politiques énergétiques devrait inclure des processus consultatifs et participatifs, afin d’impliquer les individus dans leurs deux rôles de consommateur et de citoyen. Une approche inclusive pourrait encourager le débat sociétal et faciliter le consensus autour de la politique énergétique, et conduire ainsi à des mesures plus efficaces et mieux acceptées.
  • La méthode "Futures Wheel" peut s’avérer être un moyen utile pour connaître et saisir la vision des consommateurs, afin de l’intégrer à l’élaboration des politiques.
  • Pour favoriser une politique énergétique axée sur le débat et le consensus, les individus devraient être renforcés dans leur rôle de citoyen. Un moyen d’y parvenir serait de proposer des activités éducatives visant à développer les compétences citoyennes, à condition que ces activités émanent d’un acteur "neutre" et non des partis politiques.

Titre original

Towards societal consensus - Influencing the perception and evaluation of energy policy measures by means of self-reflection and information

Responsable du projet

  • Prof. Patricia Holm, Universität Basel

 

 

Plus d’informations sur ce contenu

 Contact

Prof. Patricia Holm Programm MGU
Mensch-Gesellschaft-Umwelt
Universität Basel
Vesalgasse 1 4051 Basel +41 61 267 04 02 patricia.holm@unibas.ch

De ce projet